Partagez | 
 

 Appolina ◘ la née-moldue rebelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Appolina S. Nikolaï

avatar

▲ date d'inscription : 20/08/2012


▲ messages : 49
▲ célébrité : karen gillan
▲ gallions : 14
▲ camp : résistant
▲ âge : 17 ans
▲ année : septième année
▲ sang : née moldue


MessageSujet: Appolina ◘ la née-moldue rebelle   Lun 20 Aoû - 12:13



Appolina Simba Nikolaï

Age : 17 ans
Sang : née moldue
Date et lieu de naissance : 8 mai dans un petit village près de Moscou
Clan : résistant
Provenance : née en Russie, mais a déménager en France pendant son enfance. Elle aurait donc du aller à Beauxbâtons.
Don : métamorphomage, prend l'apparence d'un garçon très souvent qui porte le nom de Jasmin Everglade.
Baguette : bois de rose possédant un cheveux de vélane, moyennent souple, d'une longueur de 28 cm.
Patronus : un mini panda
Célébrité : Karen Gillan



the story




L'enfance

Mon enfance n'a pas été des plus banales, loin de là même. Durant les huit premières années de ma vie, j'ai vécu dans un petit village moldu près de Moscou. Il se passait tellement de choses étranges que nous avons déménagé. Nous sommes partis loin, très loin avec ma famille. Nous sommes tout d'abord aller à Paris, puis en Bretagne. Mais partout où nous allions des choses étranges se passaient...

La jeune mère regardait l'enfant endormie dans le berceau. La pluie et la tempête faisaient trembler la fenêtre ainsi que les murs qui protégeaient l'enfant. Tout ce concert de bruit ne perturbait aucunement le sommeil du nouveau né. La femme tendit sa main vers sa fille et lui caressa le bout du nez. Elle descendit le long de sa joue, puis elle remonta la couverture sur le petit corps. Soudain, dans un grand bruit de porte, une bourrasque de cheveux blonds apparut près du berceau. La nouvelle arrivante se hissa sur la pointe des pieds pour regarder sa petite soeur. Elle tendit sa main à son tour et chatouilla l'un des petits pieds qui sortait de la couverture. L'enfant se réveilla et un petit rire cristallin remplit la pièce. « Maman ! Regarde ! Appolina n'a plus la chevelure de Simba mais celle d'Ariel. » s'écria la plus grande des filles. Sa mère fronça un sourcil et pencha la tête vers son nouvel enfant. Elle retint un cri de surprise. Le deuxième prénom de sa fille était Simba à cause de sa chevelure de feu qui ressemblait à celle des lions. Maintenant les cheveux de la petite fille n'était plus roux. Il était rose. Rose pâle. Madame Nikolaï avait les yeux ronds de stupeur, d’effroi. Ce n'était pas possible. La femme se tourna vers son aînée. Elle la regarda sévèrement et lui lança : « Qu'as-tu fais à ta soeur ? Ce n'est pas bien ce que tu as fait Esméralda ! » La petit blonde se recula et regarda sa mère. Elle avait les larmes aux yeux. « J'ai rien fait moi ! » «Je t'ai déjà dis que c'était pas bien de mentir. Vas dans ta chambre. » Esméralda croisa ses bras sur son torse et marcha en direction de la porte. Des larmes coulaient sur son visage angélique. Elle aurait voulu rester regarder sa soeur, mais elle sortit ne voulant pas s'attirer un peu plus les foudres de sa mère. Quand à Appolina, elle avait retrouvé ses beaux cheveux roux en entendant sa mère haussée la voix. La jeune femme posa un regard doux sur son enfant. Elle caressa ses cheveux et Appolina partit retrouver les bras de Morphée.

Simba était dans une petit forêt qui bordait le village où elle habitait. Elle aimait s'y aventurer. C'était ici qu'elle avait rencontré un jeune garçon, de son âge. Il se nommait Tomey. Depuis maintenant une année, dès que le soleil montrait le bout de son nez, ils se retrouvaient ici et partaient explorer les alentours. C'était le premier vrai ami d'Appolina. Les autres enfants à l'école la trouvait étrange, marginal. Ils ne l'aimaient pas. Au contraire des autres, Tomey appréciait cet aspect chez Appolina. C'est ce qui la différenciait des autres, tout comme lui. Appolina courrait dans tous les sens, jusqu'à ce qu'ils arrivent devant un grand zoo. La fillette supplia son ami d'y entrer. Ce dernier accepta et ils reprirent leur course effrénée à travers les différents enclos. Le rire cristallin de Simba retentissait partout dans le zoo. Elle était heureuse. Elle courrait vite, très vite. Elle essayait d'échapper à Tomey. Mais, tout d'un coup, elle se stoppa net devant l'une des cages en verre. Elle se pencha et Tomey la percuta. Appolina murmura un petit "aïe", mais elle avait toujours les yeux rivés sur le petit animal. « Tomey ! Regarde ! » cria-t-elle tout en tendant son petit doigt vers le petit lézard. « Qu'il est beau ! » murmura-t-elle, comme si elle pouvait déranger le petit animal. « C'est un caméléon. » lui apprit le jeuen garçon. Puis sous les yeux des enfants le lézard changea de couleur. Appolina sourit de toutes ses dents. Elle tourna ses yeux pleins de malice vers son ami. « Tu veux savoir un secret ? » Le garçon secoua la tête. Appolina lui saisit la main et l'entraîna dans un coin isolé. Elle s'assura que personne ne pouvait les voir. « C'est tip top ultra secret. Il faut le dire à personne. Tu promets ? » « Oui. » « Tu promets que tu auras pas peur et que resteras mon ami pour toujours ? » « Oui, pour toujours. » Elle lui offrit son plus beau sourire et se rapprocha un peu plus de lui. « Je le fais pas normalement car ma maman, elle aime pas. Ça lui fait peur... » « Moi je n'aurais pas peur Appolina. » lui dit-il, sérieusement. LA petite secoua la tête. Elle espérait qu'il dise vrai. Elle n'avait pas envie de le perdre, mais elle avait tellement besoin de dire son secret à quelqu'un. Elle croyait en lui. Elle laissa la joie la remplir. Cette dernière remplit son petit corps d'enfant, faisant trembler ses minuscules mains. Elle se sentit changer. Ses cheveux devinrent rose, puis bleu et enfin vert. Il n'avait plus leur couleur de feu habituelle. Elle arrivait, pour le moment, qu'a faire cela, mais elle savait qu'elle pouvait faire plus. Beaucoup plus. Quand elle ouvrit les yeux, elle constata que Tomey était bouche bée. Elle ne savait pas comment interpréter ceci. Soudain, elle eu peur et ses cheveux se changèrent en gris. Puis l'expression du jeune garçon changea. Il offrit un énorme sourire à Appolina. « T'as vu, je suis un caméléon. » « Appolina, tu es comme moi ! Tu es une sorcière ! » Tomey lui expliqua alors. Lui aussi était un sorcier, mais lui le savait car ses parents l'était eux aussi. Quand il eu terminé, Appolina se pressa de rentrer pour tout raconter à sa mère. Elle avait enfin une explication.

Quand j'ai tout expliquer à ma mère, cette dernière ne m'a pas cru. Elle pensait que Tomey était fou. Que ses parents l'étaient aussi. Elle pensait même que ce pays et ses habitants étaient fous. C'est ainsi qu'on a déménagé, mais toutes ces "bizarreries" comme elle les appelait, ne cessaient pas pour autant. Nous sommes tout d'abord aller à Paris, mais la ville ne nous intéressais pas. Mon père nous a alors trouvé une petit maison en Bretagne. C'est ici qu'on a appris la grande nouvelle : que j'étais bien une sorcière et que Tomey disait vrai. Ma mère a eu du mal à le croire au début, mais elle était tout de même fière. Mon père et mes frères et soeurs l'étaient eux aussi.

Le vent soufflait fort. Appolina était assise sur un gros rocher. Elle observait la mer, avec ses grandes vagues et son écume blanche. Du haut de ses neuf ans, elle était fière, heureuse. Elle venait de recevoir une lettre de Beauxbâtons. La fillette avait encore cette dernière dans les mains. Elle n'allait plus être mise de coté, ne serait plus différente des autres. Simba allait enfin trouver sa place. Elle était heureuse, tellement heureuse. Elle avait envie de crier, de sauter, de danser. Ses cheveux s'étaient teints d'un joli rose vit avec quelques mèches jaunes. Maintenant, elle pouvait se le permettre. Elle n'avait plus à se cacher. Depuis qu'elle avait révélé son secret à Tomey, elle avait réussit une nouvelle transformation. Son nez prenait une autre forme. Elle pouvait avoir un groin comme les cochons ou un bec d'oiseau. Toutes ses transformations amusaient beaucoup son petite frère et sa petite soeur. Elle aimait les voir rire aux éclats quand elle changeait d'apparence. A ce moment présent, tendis que ses cheveux voletaient autour d'elle, elle n'avait envie que d'une seule chose : partager sa joie avec Tomey, lui dire qu'il avait raison. Elle sortit le bout de papier qu'elle avait apporté et le coinça sous une pierre. Elle réfléchit un moment tout en mordillant le bout de son stylo bille. Alors la fillette se pencha et commença à écrire :
« Tomey,
C'est Appolina ! Je sais que j'aurais dû t'écrire avant, mais j'ai une grande nouvelle qui m'excusera surement un petit peu. Maman avait faux, tu n'es pas un menteur et je le savais ! Je suis bien une sorcière, comme toi. J'ai reçu une lettre et je vais dans une école spécial qui s'appelle Beauxbâtons. Bizarre, non ? Moi, j'ai jamais trouvé des bâtons beaux, mais bon... Si ils aiment bien ce nom. C'est dommage que je ne sois pas en russie avec toi. Demain je vais m'acheter tout ce qu'il me faut. J'ai hâte ! Je vais prendre une grenouille, je pense. Peut être qu'elle se transformera en prince charmant, tu penses pas ? Bisous et à plus tard Tom'. »

CODE BY .MAPYDEW


Les débuts dans le monde magique

Mes années à Beauxbâtons étaient belles malgré les moqueries de certains, notamment les Hadès. J'ai alors appris que les nés moldus étaient mal vu dans ce monde, qu'il y avait une hiérarchie. Tout ça ne m'avait pas trop atteint à Beauxbâtons, ce ne fut pas le cas à Poudlard avec toutes les écoles réunis.

Le ciel était dégagé cette journée là. Appolina se trouvait dans les gradins entourés de filles toutes différentes les unes que les autres, mais la jeune fille avait les yeux posés sur Aubépine. Cette dernière l'avait entraînée de force ici. Appolina n'avait aucune envie d'être de la partie et puis le sport ne l'intéressait pas particulièrement. Il était vrai que les courses de chevaux ailés étaient magnifiques, spectaculaire, mais elle ne s'y sentait pas à se place. De plus quelques élèves lui lançaient des regards noirs. En effet tout le monde dans cette école était au courant de son statut. Au début, il n'y avait eu aucun problème. Elle faisait partie de l'écurie d'Athéna et ici, elle n'était pas jugée. Dès qu'elle commença à partagé ses cours avec les autres écuries, toutes cette bonne entente se dégrada quelque peu. Notamment à cause des Hadès. Ils se contentaient seulement de regards noirs et de petites piques à son égard. Appolina n'écoutait pas vraiment les filles qui étaient au près d'elle. La jeune femme baissa les yeux et ouvrit le livre qui se trouvait sur ses genoux. Elle commença à lire. Elle aimait ça. Elle lisait tout et n'importe quoi et n'importe où. La jeune fille était plus intellectuel que sportive. Elle aimait la stratégie, les cours, les livres, apprendre de nouvelles choses... Appolina était plongée dans son livre quand elle entendit ses compagnes de fortunes qui rigolaient. La jeune fille de 10 ans se redressa et leva un sourcil. Elles avaient toutes tournées la tête vers la gauche où un trio de garçons s'était installé. Elle soupira et se remit à lire. « Il est vraiment trop mignon. » murmura une des filles à son oreille. Elle releva la tête vers cette dernière avec un regard d'incompréhension. Celle qui s'était exprimée quelques secondes au paravant lui indiqua d'un coup de tête l'un des garçons. Appolina les regarda plus attentivement. Celui que toutes les filles couvaient du regard était au milieu. Il avait des cheveux bruns soyeux et à cet instant présent il riait aux éclats. Appolina allait approuver ce que son amie avait dit quand elle rencontra les yeux verts du garçon. Ce dernier lui lança un sourire. La jeune fille fut paniquée et baissa la tête vers son livre, les joues en feu. Ses cheveux prirent une couleur violine. La course de chevaux continua sans qu'Appolina ne relève les yeux. Jamais encore un garçon ne s'était intéressé à elle. Elle ne savait pas quoi faire, ni comment s'y prendre. La course terminée, Appolina descendit les marches des gradins en compagnie d'Aupébine. « Le beau Zéphyr ne t'a pas quitté des yeux de toute la course. » lui dit-elle avec un grand sourire. Appolina se tourna vivement vers son amie. « N'importe quoi. Y a beaucoup de filles mieux que moi... » Appolina n'avait pas beaucoup confiance en elle. Elle se dévalorisait souvent, surtout à cause de son don qui révélait au monde entier ses sentiments comme quand elle avait croisé les beaux yeux de Zéphyr.

Appolina n'avait pas vu ses deux années à Beauxbâtons passées. Elles avaient été magnifiques. Aujourd'hui, en ce jour de rentrée, elle se trouvait dans le hall de Poudlard. Un grand château qu'elle n'avait jamais vu auparavant. Elle était au milieu de la foule, complètement perdue. Elle avait bien essayé de mettre la main sur Aubépine, en vain. Elle marcha jusqu’aux énormes escaliers. Ces derniers bougeaient. C'était la première fois qu'elle voyait un tel manège. Elle regardait autour d'elle. Appolina cherchait un visage connu. Elle n'en vit aucun. Toutes les écoles avaient été réunis en une seule. Tout ça faisait beaucoup d'élèves. Beaucoup trop même se disait Simba. Elle resta là à attendre. Elle se mordillait la lèvre quand elle sentit quelqu'un se pencher au-dessus de son épaule. « Mon petit caméléon serait-il perdu ? » Appolina sursauta. Ses yeux devinrent ronds de surprise. Il n'y avait qu'une personne qui pouvait l'appeler ainsi, mais c'était impossible. Elle l'aurait vu avant, il n'avait pas pu se matérialiser à ses cotés comme ça. Elle se tourna et rencontra des yeux qui ne lui étaient pas inconnus. « Tomey ! » s'écria-t-elle. C'était merveilleux. Après lui avoir sourit, elle lui sauta dans les bras. C'était tellement bon de le retrouver. Ils avaient tellement de chose à se raconter. Ils se posèrent sur les marches. C'était comme si le temps s'arrêtait pour Appolina, comme si il n'y avait plus personne sur terre à part eux. Ils restèrent à discuter un long moment, mais Appolina trouva que c'était trop court. Tomey partit rejoindre des amis; lui promettant de la revoir très vite. A peine le jeune russe partit, Aubépine lui sauta dessus. « Qui c'était ? » dit-elle avec impatience. Appolina qui regardait toujours Tomey tourna les yeux vers son amie. « Mon seul ami d'enfance. » dit-elle avec un sourire nostalgique. La jeune fille s'assis à coté d'elle. « Il est canon ! » « Ah bon, tu trouves ? » Son amie la regarda avec des yeux ronds. Décidément, Simba était irrécupérable. Elle avait beau avoir des canons de beauté sous ses yeux, elle ne les voyait même pas. « Arrêtes, Appo' ! Tu vas pas me dire que tu ne le trouves pas beau ? » La concernée tourna la tête vers Tomey. Elle l'observa plus attentivement. Elle profitait qu'il parle avec des amis. C'est alors qu'elle remarque qu'il avait beaucoup changé. Elle l'avait seulement reconnu grâce à ses yeux et ne l'avais pas forcément regardé. Il avait la même taille qu'elle. Ses cheveux étaient toujours bruns, mais il avait quelques reflet blonds. Son visage était encore enfantin, mais il devenait plus masculin. Oui, c'était une évidence. Son Tomey était beau. « Oui, c'est vrai... Tu as raison. » fini-t-elle par dire. Aubépine lui lança un petit sourire. Son amie ouvrait enfin les yeux et osait regarder plus attentivement les garçons.

C'était le début de sa quatrième année. Appolina avait un gros tas de livre dans ses bras. Elle revenait de la bibliothèque où elle venait de finir un devoir très important. Elle avait hâte de rejoindre sa salle commune et de se reposer dans l'un des canapés moelleux. Elle marchait rapidement dans les couloirs. La jeune fille ne regardait pas où elle allait. Un tas de pensées vagabondaient dans son esprit. Elle ne vit pas un groupe de garçon arrivé. Elle se prit l'un d'eux de plein fouet. Elle tomba à terre et ses livres s'éparpillèrent tout autour d'eux. « Alors sang de bourbe, on regarde plus où on va ? » dit un jeune homme en ricanant. Appolina frissonna entendant cette voix. Elle n'avait pas besoin de relever la tête pour savoir à qui elle appartenait. Elle l'avait entendu tellement de fois. Timothy Steelson, son bourreau attitré. Elle commença à ramasser ses livres qui se trouvaient autour d'elle. « Ben alors on a perdu sa langue ? » Appolina ne répondit toujours pas. Elle avait bien trop peur. Même si elle se défendait maintenant, le jeune homme ne la prendrait pas au sérieux. La fille aperçut l'un des amis de Timothy se pencher vers un parchemin. Il était de son niveau. C'est alors qu'elle reconnut son devoir. Elle se leva précipitamment, tendant un main vers son devoir. « C'est à moi. » dit-elle timidement quand le garçon mit le bout de papier hors de sa porté. Ces paroles provoquèrent le ricanement dans le sein du petit groupe. « C'est pas grave. Tu peux bien le refaire une deuxième fois non ? Mon copain n'a pas vraiment le temps. Allez maintenant, dégage. » Appolina avait les larmes aux yeux. Elle prit les derniers livres qui traînaient et partit en courant. Elle alla s'enfermer dans les toilettes de mimi geignarde. Elle mit son sac et ses livres dans un coin. Ses pleures se transformèrent en rage. Elle détestait ce garçon de tout son être. Ses mains tremblaient de colère. Elle rêvait de pouvoir le remettre à sa place. Si elle pouvait prendre l'apparence de quelqu'un. Elle s'imagina un peu plus grande avec les formes et les traits d'un garçon. Quand elle ouvrit les yeux et se regarda dans le miroir, elle laissa échapper un petit cri. Elle porta la main à sa joue, à sa bouche et à ses cheveux. Elle était métamorphosée. Ses yeux avaient pris une couleur doré, ses cheveux étaient bruns et ses traits étaient plus fort. Elle avait encore un air d'avant, mais elle n'était plus exactement la même. Sa poitrine avait disparu aussi. Après quelques minutes, elle réalisa alors que son don pouvait lui permettre de se venger. De se faire respecter d'une certaine manière. Elle saisit la chance qui se présentait. Elle cacha son écusson et partit dans les couloirs. Un regard nouveau se posait sur elle. Certaines filles s'arrêtaient sur son passage, complètement ébahis. Les garçons, eux, lui lançaient un regard suspect. Qui était ce nouvel arrivant ? Ils auraient juré ne pas l'avoir vu auparavant. Appolina ne se préoccupa pas de ces personnes. Elle cherchait celle qu'elle avait croisé il y a quelques minutes. Si elle pouvait tomber sur Timothy se serait tellement bien. Elle trouva seulement celui qui avait piqué son devoir. Tant pis se serait déjà ça. Ce dernier fanfaronnait. Il était fier d'avoir "fini" son devoir. Elle s'avança vers lui. Elle lui arracha le parchemin des mains. « Je ne crois pas que ceci t'appartienne. » dit-elle avec une voix plus grave et menaçante. Oh oui ! avec cette nouvelle apparence Appolina allait s'amuser, se venger, remmetre tous ses sang purs à leur place. Elle se réjouissait d'avance. Sous cette apparence, elle se prénommait désormais Jasmin Everglade, sang mêlé et cousin germain d'Appolina.
CODE BY .MAPYDEW


Poudlard aujourd'hui

A partir de ma quatrième tout a changé. Dès que j'ai découvert que je pouvais leur faire peur, je me suis ressaisis. Je ne me laissais plus marcher sur les pieds. Je n'ai pas changé radicalement, non. C'est à partir de la sixième année que je commençais à ne plus me venger sous l'aspect de Jasmin. Je prenais de l'assurance. Je commençais à me rebeller.

Simba marchait dans les couloirs. Elle venait de quitter la salle de divination et elle cherchait Josh. Elle voulait lui parler, le connaître. C'est ainsi qu'elle le chercha parmi la foule d'élèves. Elle sautait, essayant de l'apercevoir. Soudain elle le vit. Il se dirigeait vers un autre couloir, dans la direction opposé de tous les autres élèves. Elle saisit l'occasion. Elle faufila entre les élèves des différentes maison, donnant des coups de coudes à certains. « Hey Josh ! » cria-t-elle. Ce dernier était un peu plus loin. La jeune femme était certaine qu'il l'avait entendu. Elle courra jusqu'à lui, ses cheveux de feu voletant autour d'elle. « Josh ? » l’interrogea-t-elle. Elle l'entendit soupirer. Elle lui attrapa le bras. A chaque fois qu'elle essayait de l'approcher, le jeune homme s'échappait. Plus il l'évitait, plus il l’intéressait. Il y avait quelque chose chez ce garçon qui l’intriguait. Il ne ressemblait pas aux autres garçons, il était différent, mais pour elle ce point était positif. « Laisse moi » répliqua-t-il tout en dégageant son bras de l'emprise de la jeune femme. Cette dernière resta plantée là. Elle le regardait partir. « Mais... ! » « Appolina ! » Elle se retourna et oublia totalement Josh et sa froideur quand elle croisa les yeux chaleureux de Tomey. Elle lui sourit et marcha à sa rencontre. Son Tomey. Quand elle fut arrivée à sa hauteur, le jeune homme ouvrit la bouche. « Ça te dit une course de balais dans les couloirs du deuxième étage ? » Pour tout réponse, Simba lui offrit son plus beau sourire. Le russe lui saisit la main et l'entraîna dans les escaliers. Ce contact créa une sensation agréable chez la jeune femme. Ses cheveux se colorèrent en rose. Elle était heureuse. Une bonne demie heure plus tard, les deux amis étaient assises dans les toilettes de mimi geignarde, mangeant des chocogrenouilles. Le beau jeune homme lui parlait de Stacy, sa toute nouvelle petite amie. Appolina avait toujours un petit pincement au coeur quand il lui parlait de ses petites amies. Tandis qu'il parlait, la jeune femme observait son ami. Il avait bien changé depuis l'enfance. Au premier regard, toutes les filles tombaient à ses pieds. Il était grand, musclé, svelte. Un vrai appolon, mais ce qu'Appolina préférait chez lui c'était ses yeux et ses mains. « Tu sais que Zéphyr arrête pas de me parler de toi ? C'est fou. Tu devrais tenté ta chance avec lui ma vieille. » lui dit-il avec un petit clin d'oeil. Puis il croqua dans sa dernière chocogrenouille tout en riant. Simba émit un petit ricanement. Elle n'avait aucune envie de sortir avec Zéphyr. En faite elle, ce qu'elle voulait, c'était lui : son Tomey. Celui qui essayait de la dévergonder, de la sortir de ses livres.

Appolina était dans la bibliothèque. Elle avait décidé de s'enfermer, même si il faisait particulièrement beau aujourd'hui. Elle venait tout juste de finir sa dissertation sur l'histoire de la magie. Elle avait prit de l'avance. Elle prit un livre qui traînait sur la table et elle se mit à lire. Il parlait d'astronomie. Cette matière n’intéressait pas particulièrement. Au bout d'une heure, elle se détacha de ce livre. En regardant la pendule, elle se souvint qu'elle avait un rendez-vous avec Tomey. Avant tout, il fallait qu'elle se transforme en Jasmin. En effet, c'était avec ce dernier que Tomey avait rendez-vos et non avec la jeune fille. Jasmin et Tomey étaient devenus de très bons amis, voulant tous les deux protégés la jeune Appolina. La jeune homme n'avait aucunement pensé que c'était Appolina qui se cachait sous la peau de Jasmin. La jeune femme saisit son sac et courrut jusqu'aux toilettes les plus proches. Elle se transforma et enfila un nouvel uniforme qu'elle avait trouvé dans la laverie. Jasmin appartenait à la maison des Serpentards et était respecté. Elle se précipita dans les couloirs. Elle évita les filles qui la hélait et se rendit dans le parc. Appolina trouva Tomey sous un arbre. Elle le trouva encore plus beau avec le soleil. Son estomac se tordit dans son ventre et elle s'approcha de lui. La jeune femme s'assit à coté de lui. « Enfin ! Je croyais que tu m'avais oublié ! » Simba ricana. Puis ils commencèrent à parler de tout et de rien. Puis vint l'heure des parler des filles. En effet, Appolina avait appris, en côtoyant Tomey et d'autre amis, que ce sujet était inévitable. Appolina avait donc inventer des conquêtes à Jasmin. C'était souvent Tomey qui abordait ce sujet. Il pouvait en parler pendant des heures. La jeune femme s'était alors rendu compte que le jeune homme plaisait à beaucoup de jeunes filles. Et Tomey appréciait leur compagnie. Elle devait prendre sur elle pour l'entendre parler d'une telle ou d'une telle, surtout quand c'était des amies proches. « Tu trouves pas qu'Appo, elle a changé ? » La concernée leva un sourcil vers son ami. Que voulait-il dire par là ? C'était l'une des seules fois où il lui parlait d'elle. Et c'était toujours aussi étrange. « Enfin je la trouve pas comme avant, mais c'est positif, hein ! Je sais pas je la trouve plus épanouie. » La jeune fille lui lança un sourire. Elle du réunir toutes sa force pour ne pas que ses cheveux se colorent en rose. « J'essaye de la dévergonder un peu, tu vois. J'ai pas envie qu'elle reste tout le temps enfermée dans ses livres. Et je me suis rendu compte que j'ai fait ressortir une nouvelle personnalité chez elle. Une nouvelle Appolina que personne ne connait. Je trouve ça génial. » La chaleur qu'elle ressentait dans son ventre grandit et prit bientôt possession de tout son corps. « Je la trouve génial tout court en faite. C'est étrange... J'ai l'impression de la voir avec des yeux nouveaux. Tu vois ce que je veux dire ? » La situation commençait à devenir de plus en plus embarrassante. Elle ne savait pas quoi dire, ni que faire. Qu'est ce qu'elle devait comprendre exactement. « Euh... oui, je crois. Bon je te laisse. J'ai... un truc à faire. Très important. » Elle se leva précipitamment. « Attends ! J'ai pas fini... » Mais Appolina se sauva. Elle se repassait toutes les paroles de Tomey dans la tête. Elle était perdue et ne savait plus quoi penser.

Appolina était perdu dans ses pensées. Elle n'avait pas revu Tomey, que se soit sous la forme d'Appoline ou de Jasmin. Elle ne savait plus comment se comporter avec lui. Jamais, oh non ! jamais, elle n'aurait du entendre les paroles qu'il croyait dire à Jasmin et non à elle. Maintenant, elle s'imaginait un tas de films. Des bons comme des mauvais. Depuis un moment, elle avait décroché en cours plus occupée par ces "films". Tout ça inquiétait ses professeurs. En temps normal, elle était une excellente élève. Soudain, elle percuta quelqu'un. Elle leva les yeux et découvrit un jeune homme bruns. « Quand est ce que tu vas apprendre à regarder où tu marches ? » Timothy, encore une fois. Elle leva les yeux au ciel et laissa échapper un soupir. Elle décida de partir avant que la situation ne dégénère et qu'elle doive prendre encore une fois l'apparence de Jasmin. Mais ce n'était pas dans les plans du jeune homme apparemment. « Dis moi, ça devient une habitude chez toi. Je pourrais me poser des questions. Si ça se trouve tu le fais exprès pour pouvoir toucher se beau torse muscler. » lui dit-il avec un ricanement et un regard pervers. Tout d'un coup, Appolina se sentit plus "forte". Elle ne voulait plus se laisser marcher sur les pieds. Elle décida d'attaquer. « Pour ça, il faudrait déjà que tu fasses de la muscu et que tu arrêtes le pudding. Les poignées d'amour, ça m'intéresse pas trop. » Elle fut réjouis en voyant la tête de Timothy. Jamais il n'aurait pensé que la petite née-moldue lui adresserait la parole avec autant d'assurance. Appolina allait s'en aller. Elle lui tourna le dos. « Eh la moldue ! Mon copain Mickaël se demandait si tu avais fini ton devoir sur la botanique. Il espérait te le prendre. » Elle fit volte face. Elle en avait tellement marre qu'il la prenne de haut comme ça. Qu'il la persécute. « Tu peux lui dire de retourner en Russie et d'aller traire les chèvres avant d'avoir mon devoir. Au moins, il servira à quel chose. » Elle se recula et le toisa. Ils s'échangèrent un regard noir. « T'es tellement pathétique. Tu n'arrives même pas à la cheville du plus stupide des moldus. » Elle avait prit sur elle pour prononcer ce mot. Elle ne l'aimait pas et l'utilisait le moins possible. Elle fit demi tour et cette fois-ci, Timothy ne chercha pas à la retenir.
CODE BY .MAPYDEW



behind the computer



Je me présente, je m'appelle Eloïse mais on me connait plutôt sous le nom de Juynie et je suis âgé(e) de 17 ans. La célébrité que j'occupe sur ce forum est Karen Gillan, et j'écris environ + de 500 mots en RP. J'ai trouvé Alohomora grâce à l'administratrice ♥ et je le trouve très bien ! Normal quand on sait qui l'a créé. Ma fiche fait 4688 mots, et pour finir, mon mot magique est validé par Jayna donné pour valider ma fiche, et mon mot de la fin : Je vous aime déjà ♥♥.


créée par sweet peach


Spoiler:
 


Dernière édition par Appolina S. Nikolaï le Dim 2 Sep - 11:17, édité 67 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayna E. Thomson

ADMIN

avatar

▲ date d'inscription : 12/08/2012


▲ messages : 134
▲ crédit : D.S.R
▲ célébrité : Nina Dobrev
▲ gallions : 12
▲ camp : résistants
▲ âge : 16 ans
▲ année : sixième année
Vierge
▲ sang : pur


MessageSujet: Re: Appolina ◘ la née-moldue rebelle   Lun 20 Aoû - 12:17

Bienvenuuue ma belle leche

Hâte de lire ta fiche love I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohomora.forumactif.fr
Isis R. Londubat

Isis la modo sadique

avatar

▲ date d'inscription : 19/08/2012


▲ messages : 70
▲ crédit : Bazzart
▲ célébrité : Emma Roberts
▲ gallions : 10
▲ camp : Impatiaux
▲ âge : 16 ans
▲ année : 6 ème
Balance
▲ sang : Pur
▲ double compte : Non
Localisation : Poudlard


MessageSujet: Re: Appolina ◘ la née-moldue rebelle   Lun 20 Aoû - 18:15

Bienvenue deux

Très jolie vava en tout cas !
Bonne chance pour ta fiche luv
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Appolina S. Nikolaï

avatar

▲ date d'inscription : 20/08/2012


▲ messages : 49
▲ célébrité : karen gillan
▲ gallions : 14
▲ camp : résistant
▲ âge : 17 ans
▲ année : septième année
▲ sang : née moldue


MessageSujet: Re: Appolina ◘ la née-moldue rebelle   Mar 21 Aoû - 12:36

Merci les jolies ! ♥️
Ton avatar est à tombé aussi Isis ! woo
Et t'inquiète Jayna chérie, tu la verra bientôt cette fiche I love you love leche

_________________
"On naît Métamorphomage, on ne le devient pas."
« quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde. Appolina&Jasmin, un seul être. •• kick ass »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Appolina S. Nikolaï

avatar

▲ date d'inscription : 20/08/2012


▲ messages : 49
▲ célébrité : karen gillan
▲ gallions : 14
▲ camp : résistant
▲ âge : 17 ans
▲ année : septième année
▲ sang : née moldue


MessageSujet: Re: Appolina ◘ la née-moldue rebelle   Dim 2 Sep - 11:18

Fiche terminée les amis ! Enfin, enfin ! woo
J'ai hâte de vous rejoindre deux owi I love you

_________________
"On naît Métamorphomage, on ne le devient pas."
« quand le monde te persécute, tu te dois de persécuter le monde. Appolina&Jasmin, un seul être. •• kick ass »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jayna E. Thomson

ADMIN

avatar

▲ date d'inscription : 12/08/2012


▲ messages : 134
▲ crédit : D.S.R
▲ célébrité : Nina Dobrev
▲ gallions : 12
▲ camp : résistants
▲ âge : 16 ans
▲ année : sixième année
Vierge
▲ sang : pur


MessageSujet: Re: Appolina ◘ la née-moldue rebelle   Dim 2 Sep - 11:33

Magad ta fiche est tellement géniale. bave Elle est parfaite, parfaite, parfait, et Appolina waw

Je te valide sur le champ mon amour. owi deux luv

_________________

J'AI PAS BESOIN DE TOI, PAS BESOIN DE TES BRAS, TON IMAGE REFLÈTE CE QUE J'AIME PAS...
Ce qui compte, c’est pas la force des coups que tu donnes, c’est le nombre de coups que tu encaisses tout en continuant d’avancer. Ce que t’arrives à endurer tout en marchant la tête haute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alohomora.forumactif.fr
Alohomora

ADMIN

avatar

▲ date d'inscription : 15/08/2012


▲ messages : 25
▲ gallions : 43
Lion


MessageSujet: Re: Appolina ◘ la née-moldue rebelle   Dim 2 Sep - 11:46

Le choixpeau a parlé...



CE SERA


SERDAIGLE



Si vous êtes sage et réfléchi
Serdaigle vous accueillera peut-être
Là-bas, ce sont des érudits
Qui ont envie de tout connaître.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Appolina ◘ la née-moldue rebelle   

Revenir en haut Aller en bas
 

Appolina ◘ la née-moldue rebelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» L'histoire d'une rebelle, perturbée par une vie douloureuse. - Essalia Dreawan.
» Alice Lucy Wilson. ~Être rebelle c'est refuser l'idée que le monde est figé.~ {Terminée}
» Une collation rebelle [Pv : Cissneï]
» Rp avec une rebelle
» Aller trop loin, c'est être rebelle. [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Créatures magiques :: Régularisation :: Fiches validées-